Marc 16 : 19-20 :
Le Seigneur, après leur avoir parlé, fut enlevé au ciel, et il s'assit à la droite de Dieu.
Et ils s'en allèrent prêcher partout. Le Seigneur travaillait avec eux, et confirmait la parole par les miracles qui l'accompagnaient.

Jésus est allé au ciel et s’est assis à la droite de Dieu. Qui reste-t-il donc sur terre aujourd’hui pour faire le travail de Dieu, prêcher la Parole de Dieu partout, guérir les malades et chasser les démons ? Il y a eu les apôtres, les disciples, puis… nous ! C’est nous qui remplaçons aujourd’hui Christ sur terre, et Dieu attend de nous que nous fassions la même chose que lui :

Jean 14 : 12
En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi fera aussi les œuvres que je fais, et il en fera de plus grandes, parce que je m'en vais au Père ;

Si nous ne mettons pas en pratique ce verset, si nous ne guérissons pas les malades, si nous ne chassons pas les mauvais esprits, si nous ne parlons pas en langues, c’est que nous ne croyons pas. Et il n’y a rien de pire que de se présenter devant Dieu avec de l’incroyance ! D’où cela vient-il ? Du fait que nous avons enfermé la Parole de Dieu dans des citernes crevassées. Nous en avons fait une belle religion, une belle littérature, une belle théorie – bref, un beau bla-bla.

Marc 16 : 20
Et ils s'en allèrent prêcher partout. Le Seigneur travaillait avec eux, et confirmait la parole par les miracles qui l'accompagnaient.

Si ce que nous prêchons est véritablement la Parole de Dieu (et non pas une version contrefaite de la parole des hommes), alors Dieu Lui-même va la confirmer par les miracles qui l’accompagnent. Si ces miracles n’accompagnent pas la Parole que nous proclamons, alors, c’est que nous n’avons pas la Parole de Dieu – mais celle des hommes. Une belle contrefaçon qui ressemble en tout point à la Parole de Dieu, mais sans puissance.

Matthieu 7 : 24-27
C'est pourquoi, quiconque entend ces paroles que je dis et les met en pratique, sera semblable à un homme prudent qui a bâti sa maison sur le roc.
La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé et se sont jetés contre cette maison : elle n'est point tombée, parce qu'elle était fondée sur le roc.
Mais quiconque entend ces paroles que je dis, et ne les met pas en pratique, sera semblable à un homme insensé qui a bâti sa maison sur le sable.
La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé et ont battu cette maison : elle est tombée, et sa ruine a été grande.

Il est possible d’avoir la Parole de Dieu dans notre vie, et, malgré tout, de bâtir notre vie sur du sable, sur du vent. Ce qui fait le roc de notre vie n’est pas simplement la Parole de Dieu, mais sa mise en pratique. Si nous avons la Parole de Dieu dans notre vie mais que nous ne la mettons pas en pratique, nous construisons de beaux châteaux de sable.

Où sont ceux qui pratiquent les mêmes œuvres que Jésus Christ aujourd’hui, y compris guérisons et miracles ? Là est la véritable Parole de Dieu vivante. Le reste n’est qu’une contrefaçon trompeuse.